Tag Archives: performance

Des nouvelles

Tant de chose à raconter depuis la dernière annonce en août 2017, si je me souviens de tout, j’ai fait…
– une lecture dans un spectacle de burlesque, variétés et poésie Tales of Lust, Madness and Death
– une tournée avec l’ATSA pour présenter Le Temps d’une soupe, à Hull en Angleterre, et dans divers quartiers de Montréal
– l’animation d’une série d’ateliers sur le thème de l’émancipation à l’organisme Point de rue, à Trois-Rivières, ateliers qui ont fait partie du processus de création du très beau livre Le peuple arpenteur
– une discussion sur le français et la diversité linguistique à l’Espace Diversité du Salon du livre de Montréal 2017
une table-ronde, un atelier d’écriture et une performance à Notre-Dame de la Poésie, à Notre-Dame-des-Prairies
– une lecture au Vendredi de poésie du Tremplin d’actualisation de la poésie, à Québec
– une lecture à la soirée multilingue Lapalabrava
– une performance, Faire cercle, à la librairie-bar Le Salon, à Gould
– une lecture à la soirée Cabaret Poésie All-Star d’Isabelle St-Pierre aux Dimanches du conte
– l’écriture d’un poème et une performance à l’occasion des 50 ans de la Bibliothèque Nationale et des 10 ans du Festival Art Souterrain
– la direction du Lab de poésie à la Grande Bibliothèque pour la Nuit Blanche 2018
– la direction et la co-animation de la Ruche de poésie de La poésie partout à la Grande Bibliothèque
– une conférence-atelier lors de la Semaine des Arts au Collège Montmorency
– une lecture pour le spectacle bénéfice Cabaret Droit Devant, au profit de la Clinique Droit Devant
– une performance à la soirée d’ouverture des Jardins Gamelin
– une lecture à la soirée Proclamons la révolte! de Mémoire d’encrier
– une soirée de poésie collective, Québec Gros Becs, en marge du Marché de la poésie, à Paris
– la création d’un organisme à but non lucratif pour ma compagnie artistique dédiée à la parole performée Debout: Actes de parole
– les ateliers Les Corps-Poèmes à la Grande Bibliothèque
– des lectures et la co-animation du tournoi de slam de la Grande Nuit de la Poésie de St-Venant-de-Paquette
– le Cabaret Debout: Actes de parole aux Jardins Gamelin
– le rôle de productrice/commissaire des trois vidéo-poèmes Les Corps-Poèmes, présentés en première au Festival Quartiers Danse
– un atelier d’écriture et une création in situ lors de la rencontre annuelle de l’Association des Travailleuses et Travailleurs de Rue du Québec, à Trois-Rivières
– la co-direction, la mise en scène et l’animation du Cabaret des Hypothèses présentés dans le cadre du Festival internationale de la littérature 2018
– la conception et direction de l’événement Science-Muse: Fabrique à récits, en collaboration avec les Fonds de recherche du Québec, présenté dans le cadre des Journées de la Culture 2018
– la direction artistique et une performance du Cabaret DADA LOVE au Festival Phénomena
– une résidence d’écriture à la bibliothèque Frontenac, de la fin octobre 2018 à la fin avril 2019
– la publication d’un poème original, Pour survivre à tout ce qui ne bouge pas, pour le projet Tout à coup la poésie
– plusieurs ateliers dans les organismes communautaires du quartier de la bibliothèque Frontenac, dans le cadre de ma résidence
– La co-direction du fanzine La poésie est sport de survie, créé par Shushanna Bikini London (Lucile de Pesloüan) à partir des textes composés dans la Ruche d’écriture à la Grande Bibliothèque
– une performance lors de la soirée Exister c’est résister à L’Espace Diversité du Salon du livre de Montréal 2018
– la publication d’un poème original dans le collectif Koan no5, aux Éditions Éoliennes, en Corse
– la co-animation d’ateliers de poésie pour le programme Art adapté de la Place des Arts
– la critique de la pièce Mauvais Goût et Tomates pour le Magazine Spirale Web
– une lecture d’un poème écrit spécialement pour La Nuit des idées 2019, suivant la discussion entre Inès Talbi et Laure Adler à la Place des Arts
– plusieurs séances d’écrivaine publique offerte au grand public à la bibliothèque Frontenac, de janvier à avril 2019, dans le cadre de ma résidence d’écriture
– une Ruche d’écriture de janvier à mars 2019 à la bibliothèque Frontenac, dans le cadre de ma résidence d’écriture
– une participation à les Rencontres Paroles Vivantes, à titre de directrice artistique et générale de Debout: Actes de parole, à Québec
– une performance lors de la soirée (Dé)possession: soirée de poésie, organisée par Dare-Dare
– la critique des pièces Post Humain et Le Clone est triste pour le Magazine Spirale Web
– une publication temporaire sur le panneau poétique Écritures Publiques de DARE-DARE
– Une performance, La clé du succès du poème, pour la soirée Pêcha-Kucha lors du Festival Dans ta tête
– le spectacle Paroles de brèche, créé pour les participantes et participants de La Ruche d’écriture, en conclusion de ma résidence d’écriture à la bibliothèque Frontenac, présenté dans le hall de la Maison de la culture Janine-Sutto
– une lecture à la soirée de clôture de saison de Micro Joliette, à Joliette
– la publication d’un poème dans le fanzine collectif V pour Vulvetta de Gino Construction
– une lecture lors du Cabaret des Femmes Fortes de Johanne Roussy, au profit de L’Atelier de la 8e Ile
– la critique des pièces Fantasia et This time will be different présentées dans le cadre du FTA, pour le Magazine Spirale Web
– reprise de mon rôle de médi’actrice dans l’installation Le Temps d’une Soupe lors de l’événement Cuisine ta ville 2019 de l’ATSA à Montréal, ainsi qu’au Festival Franco-Ontarien à Ottawa
– la performance Oracles Poétiques, à la librairie Notre Temps, à Valence, ainsi qu’au Festival Gen’Ayres, à Génolhac, en France

C’est à peu près ça…

Performance OFF Avignon à la Maison de la Poésie d’Avignon

©Julie d’Amour-Léger

Faire cercle – À minuit – Au hasard – Aux rencontres – Au coup de dés – Des poèmes – De territoires québécois, français, corse – Comme des oracles – Et des objets – Pour confier sa pensée – Ensemble – Doucement – Faire nuit – Faire forêt

Avec cette performance poétique, Marie-Paule Grimaldi vous plonge dans un univers onirique, où grigris mystiques et objets ostentatoires feront naître mots incantatoires. Un voyage en territoires sacrés, par hasard. Dans la douceur de la nuit et du jeu, devenir ensemble forêt

12 et 13 juillet – Minuit
Maison de la Poésie d’Avignon
Scènes “Autour de Minuit”
Entrée 5 Euros

Extraits d’Archéologie de l’incarnation – Juin 2016, Centre européen de poésie d’Avignon

Trois extraits de la performance Archéologie de l’incarnation, poèmes et improvisations de Marie-Paule Grimaldi + improvisations musicales de GÜ (Ludovic Monchal, Caroline Gautier, Olivier Janot), 18 juin 2016 au Centre européen de poésie d’Avignon.

 

 

 

Archéologie de l’incarnation / Marie-Paule Grimaldi + GÜ [Le poème est une île] from Olivier Janot on Vimeo.

Présences poétiques en en juin à Avignon: Trois événements

De retour à Avignon en juin 2016 pour trois événements, trois actes de présence autour de la poésie:

Jeudi 16 juin de 17h à 18h:
La traduction de la poésie: Comment transmettre le sensible? Discussion ouverte avec Camille Vourc’h, librairie et traductrice, à la librairie Camilie BOOKS & TEA, Entrée libre + Consommations sur place 

Vendredi 17 juin 20h30:
Les Triplettes de Juin: Chanson, slam et poésie avec Louis-Noël Bobey et Dizzylez, Partage des Arts, Participation au chapeau

Samedi 18 juin 19h:
Archéologie de l’incarnation: performance poétique et improvisation sonore avec GÜ, Centre européen de poésie d’Avignon, Tarifs 10E/7E/5E

Cliquez sur les liens pour plus d’infos!

Avignon 2016 3/3 – Archéologie de l’incarnation, performance poétique et improvisation sonore avec GÜ

Samedi 18 juin 19h
Centre européen de poésie d’Avignon
Archéologie de l’incarnation
Performance poétique et improvisation sonore
Marie-Paule Grimaldi + GÜ
4/6 rue Figuière – 84000 Avignon
Tarifs : 10€ – 7€ – 5€

De plain-pied dans ma démarche marquée par la présence scénique à la fois sensible et forte en intensité, pour le Centre de poésie, je propose Archéologie de l’incarnation, où des lectures d’extraits de mes publications et d’inédits seront intercalées d’improvisations aux limites de la transe, laissant jaillir des visions poétiques. Je serai accompagnée du groupe musical GÜ, qui fait de la performance sonore de style post-rock et qui improvisera pour l’occasion une trame sonore intense toute à l’écoute de la poésie. Cette création originale sera d’une durée de 50 minutes- 1 heure.

gu tatoo projet définitif (3)Présentation GÜ

GÜ, c’est la rencontre de trois artistes multidisciplinaires, Olivier Janot (guitare, effets), Caroline Gautier (basse) et Ludovic Monchal (guitare, effets, synthétiseur, batterie), qui entrent en résonance pour créer des performances sonores et des improvisations musicales de post-rock expérimental frôlant le délire, gavées d’intensité, créant des paysages d’ondes à la fois éthérées et telluriques.

Incarne – performance poétique à la soirée Dentition du Festival Dans ta tête

Incarne – improvisation poétique en forme de transe avec Geeta
à la soirée Dentition du Festival Dans ta tête – 11 mars 2015 – Café Cléopâtre

Photos – Mathieu Poirier

Photo Mathieu Poirier Photo Mathieu Poirier

Geeta_Incarne Photo Mathieu Poirier Photo Mathieu Poirier Photo Mathieu Poirier Photo Mathieu Poirier

 

Dentition : cabaret de performances poétiques au Festival Dans ta tête

dentition

Dentition : cabaret de performances poétiques au Festival Dans ta tête

Avec :

Daphné Cheyenne
Moe Clark
Camille Cléant
Roxane Desjardins
Marie-P Grimaldi et Geeta
Sophie Jeukens
Elkahna Talbi

Animation : Catherine Cormier-Larose
DJs : Machasaurus et Cathcola

Au Cabaret du Café Cléopâtre, 1230 boulevard St-Laurent, Montréal
Ouverture des portes à 19 h
Show : 20 h

Performance au Festival Phénomena

2_Affiche_Incarne copie

Incarne

Oracle. Transe. Chanelling. Cérémonie vaudou en mode d’improvisation poétique et électro-acoustique. La poète et artiste de performance Marie-Paule Grimaldi se livre sur scène à un exercice de présence entière, dans l’état limite provoqué par la dangerosité et la fragilité de l’instantanéité, banchée sur le flux de la parole poétique. Altérité, envoûtement, et pourtant tout est vrai, tout est là. Le rituel est intensifié par les musiciens François Girouard et Jeremie Jones, artistes multiples dont la virtuosité n’a d’égal que l’intensité scénique, eux aussi poussés à vif par l’attention que nécessite l’improvisation. Possession ou chamanisme? Dans tous les cas un passage initiatique de création poétique, dans tous les cas une rencontre entre eux trois et avec le public. Puissance de présences qui ne cherchent pas à devenir autre chose qu’elles-mêmes, qui ne cherchent pas au-delà mais bien plutôt dans l’exploration de leurs vérités, de leurs possibles, donc de leur dépouillement et de leur intimité.

Suivi de Music For Money, le samedi 18 octobre, Casa del Popolo, dans le cadre du Festival Phénomena.

pheno

 

Laboratoire Phénomena Hors-Série – Just Watch Me

labo_pheno

 

Performance entre texte et improvisation, au Laboratoire Phénomena Hors-Série créé par Les Filles électriques pour l’expo-happening Just Watch Me, un projet initié par Roméo Gongora et présenté à la Galerie Leonard-et-Bina-Ellen de l’Université Concordia.

Animé par D. Kimm, directrice artistique des Filles électriques, ce Laboratoire offre une tribune aux artistes interdisciplinaires, inclassables, indépendants et émergents, ainsi qu’aux inventeurs et aux chercheurs.

Une dizaine d’entre eux monteront sur scène et présenteront leur travail en cours. (c’est un Labo) Avec Camille Cléant, moi-même, Damien Blass Bouchard, Ashley Opheim, Mehdi Hamdad, Marc Boucher, accompagnés par les musiciens Asaël Robitaille et Philip Karneef.

La soirée se terminera par un micro-ouvert poésie et performance.